Yes we van ! Participez à la première rencontre dédiée à l’handi-Voyage
prix de l'innovation
Remise du prix de l’innovation par Nicole Belloubet, Ministre de la Justice

Sauvez les Travailleurs Indépendants Handicapés : signez la pétition ! !

 

Le 1er août dernier, le projet de Loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” a été voté à l’Assemblée Nationale (le projet est disponible ici). Ce dernier prévoit que les prestations des TIH soient déductibles de la contribution annuelle des entreprises. Pour connaître les conditions de comptabilisation, il faudra attendre les décrets d’application.

Anne-Laure Baudrillart, associée d’H.AS.C.,  nous alerte sur les risques d’atteinte au statut de Travailleur Indépendant Handicapé (TIH) :

Le statut des TIH est en danger.

En effet, la Loi Macron qui est en vigueur depuis Janvier 2016, permet aux TIH de valoriser leurs missions dans les entreprises.

Mais aujourd’hui le gouvernement souhaite modifier le système d’obligation d’emploi des entreprises en favorisant l’emploi direct au détriment de la sous-traitance.

C’est pour cette raison, qu’un collectif de TIH s’est mobilisé pour lancer une pétition afin d’alerter les pouvoirs publics.

Parce qu’être TIH, c’est être entrepreneur ET en situation de handicap.

Ils sont plus de 72 000 hommes et femmes en situation de handicap qui ont fait le choix de cette voie d’épanouissement professionnel. 

Malgré leur handicap, ils ont dû soulever des montagnes pour créer leur entreprise.

Le 1er août dernier, le projet de loi ‘pour la liberté de choisir son avenir professionnel’ a été voté à l’Assemblée Nationale.

Le texte prévoit que les missions de sous-traitance, dont celles des TIH, soient déduites de la contribution annuelle des entreprises.

Prochaine étape: les décrets d’application définiront concrètement la situation de l’emploi des Travailleurs Indépendants Handicapés.

Jusqu’à cette parution, le collectif de TIH appelle à une forte mobilisation, notamment par une pétition qui a déjà recueilli plus de 500 signatures.

 

Soutenez les TIH, signez la pétition !

en cliquant ici

#SauvezLesTIH