23 sept. 2017 : course des deux palais
HandiLex intègre les projets collectifs

Chasseur de biens immobiliers
Présidente et associée d’Eureka ! Paris

 

Son parcours ?

Marie Julien : Après mon bac que j’ai passé à l’étranger, en Amérique Latine, j’ai fait une école de Communication et de Marketing. J’ai commencé à travailler dans le domaine des études Marketing. J’ai cependant très vite senti que j’avais envie d’exercer un métier plus concret, me permettant de maîtriser les tenants et les aboutissants de chaque dossier. J’avais également envie de travailler pour mon compte.

Le domaine de l’immobilier m’intéressait depuis longtemps mais, paradoxalement, je n’avais jamais eu l’idée d’en faire mon métier. C’est en discutant avec mon futur associé, qui a des connaissances solides en architecture, que j’ai décidé de franchir le pas. J’ai d’abord travaillé dans une agence immobilière classique, j’ai effectué une formation en immobilier, puis nous avons lancé Eurêka ! Paris à la fin de l’année 2014.

 

Son activité ?

MJ : Notre slogan : « Exauceurs de vœux immobiliers » résume assez bien notre activité 😉

Plus sérieusement, en tant que chasseur de biens immobiliers, nous proposons un service sur-mesure dédié à l’acquéreur. Nous accompagnons nos clients dans leur projet d’achat de la conception jusqu’à la réalisation.

Nous définissons avec eux un cahier des charges afin de mettre en cohérence leur projet immobilier avec le marché, puis nous prospectons l’ensemble de l’offre pour trouver des biens pouvant se rapprocher de leur souhait. Une fois que nous avons identifié un appartement, nous assistons nos clients dans la négociation et dans toutes les formalités jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire.

Nous avons également des clients déjà propriétaires qui souhaitent changer d’appartement. Nous les aidons à coordonner leur double projet immobilier en tenant compte de leurs contraintes.

 

Pourquoi avoir adhéré au réseau HandiLex ?

MJ : Face à la complexité du marché immobilier parisien et aux contraintes de la vie quotidienne, certains clients repoussent leur projet immobilier pendant des années alors que le logement qu’ils occupent ne leur convient plus. Lorsqu’ils décident de se faire accompagner et que nous les aidons à faire aboutir leurs projets, nous éprouvons une vraie satisfaction.

Aider des personnes en situation de handicap à trouver un logement qui leur convient tout en tenant compte de leurs besoins spécifiques donne naturellement beaucoup de sens à notre travail. C’est une activité que nous souhaiterions développer avec le réseau HandiLex. La problématique du handicap nécessite, en matière d’habitat, une connaissance assez fine du tissu architectural parisien.

En outre, il est très enrichissant de se réunir et d’échanger avec des personnes venant d’horizons très différents autour d’un sujet aussi important que le handicap.  C’est un réseau où l’humain et son bien-être occupent une place centrale, ce qui n’est finalement pas si courant.

 

Ce qu’il faudrait changer en priorité pour améliorer le sort des personnes en situation de handicap ?

MJ : Pour les personnes qui se retrouvent en situation de handicap suite à un accident, il me paraît fondamental de créer du lien, de fluidifier et de coordonner la communication entre les différents intervenants (médecins, avocats, assureurs, etc.). L’existence d’un réseau comme HandiLex est pertinente pour pallier le découragement et la lassitude qui peuvent naître lorsqu’on est amené à expliquer sans cesse sa situation.

Des échanges que j’ai pu avoir avec des personnes concernées par ces difficultés, j’ai par ailleurs pu comprendre la nécessité de leur proposer un service personnalisé et attentif à la singularité de leurs demandes.


en savoir plus sur Eureka ! Paris

retrouver Marie JULIEN sur linkedin 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *