focus sur : Maria DIAS-BORGES

Chargée de mission auprès des Chefs de cour
Référent handicap du ressort de la Cour d’appel de Paris
et de la Cour de Cassation
RQTH

 

Son parcours ?

Titulaire d’un BEP Secrétariat, Maria DIAS-BORGES été recrutée en 2001 à l’accueil téléphonique du Palais de justice de Paris en qualité d’adjoint administratif puis titularisée en décembre 2002. De cette expérience, elle a tiré de nombreux enseignements, notamment sur l’organisation judiciaire.

En 2008, elle propose au Premier Président et au Procureur Général de la Cour d’appel de Paris, la création d’un pôle handicap au Palais de justice de Paris pour améliorer :

  • l’accueil des justiciables et auxiliaires de justice en situation de handicap au sein de nos juridictions,
  • la prise en compte du handicap des magistrats et fonctionnaires.

Les Chefs de cour adhèrent à son projet, Maria DIAS-BORGES devient le référent handicap de la Cour d’appel de Paris et de la Cour de cassation.

 

Son activité ?

Maria DIAS-BORGES participe à la procédure d’accueil des personnes en situation de handicap : justiciables, auxiliaires de justice, étudiants… Elle est associée à toutes les réunions organisées en vue de la venue d’une personne en situation de handicap (par exemple : procès du génocide rwandais, procès des sur-irradiés d’Epinal, procès AZF…).

C’est elle qu’il faut contacter pour faciliter l’accès au Palais de Justice de Paris à toute personne en situation de handicap.

Elle participe également au recrutement et veille sur la carrière des magistrats et fonctionnaires du palais en situation de handicap (maintien dans l’emploi, accompagnement dans leurs démarches administratives…).

 

Pourquoi avoir adhéré au réseau HandiLex ?

Maria DIAS BORGES : “l’idée d’améliorer les conditions juridiques, pratiques et sociales des personnes en situation de handicap est une perspective que je trouve à la fois innovante et valorisante.

Surtout avec la création de cette plateforme réunissant des professionnels et des particuliers venant d’horizons et de secteurs différents.

A ma connaissance, aucune structure ne traite à ce jour, la problématique du handicap sous cet angle.

Je souhaite par cette adhésion, vous apporter mon expérience en tant que personne non-voyante, et mon expertise professionnelle en ma qualité de référent handicap.

 

Ce qu’il faudrait changer en priorité pour améliorer le sort des personnes en situation de handicap?

Maria DIAS BORGES :L’accessibilité des transports en commun, pour une liberté totale de déplacement sans forcément dépendre des autres.

L’accessibilité du numérique permettant l’accès à tous types d’informations.

 

 

 


Contacter Maria DIAS-BORGES

téléphone : 01 44 32 98 16  / email : [email protected]

Sur le site de la Cour d’appel de PARIS

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *